Ouvrir les liens dans une nouvelle fenêtre.

FABRICATION d'un Poêle à Inertie

Stage/atelier d'auto-construction de 2 jours pour 3 pers
chez l'association " De Twaalf Ambachten " Pays Bas, 2002.
http://www.de12ambachten.nl

Un petit poêle de masse (1 tonne) démontable en ciment réfractaire.
L'air arrive sous la porte. Les fumées montent au-dessus du foyer à travers la chambre de post-combustion. Elles descendent sur les deux côtés et remontent au dos pour partir par le conduit. Vous pouvez achetez un poêle de ce type (mais amélioré) en France chez Martin Hiemstra www.poele.com
Sur l'image ci-dessus vous voyez ajouté sur la porte, un brûleur à gaz avec thermostat pour les journées où vous n'avez pas envie de chauffer au bois.

Chez " De "Twaalf Ambachten" ils ont choisi un mode de fabrication avec un carrelage.
Ce carrelage n'est pas obligatoire.

1er journée
1. Pose du carrelage dans des moules
2. Remplissage des joints avec l'argile (pour pas que le ciment réfractaire passe à travers)
3. Remplissage avec le ciment réfractaire (résistant aux températures au delà de 1.000°C). De la fibre de verre et pour des endroits fragiles des pins en inox sont ajoutés.
4. Secouer le moule pour enlever les bulles d'air.




2ème journée
1. démoulage des pièces
2. Nettoyage des moules
3. Chargement du camion (1 tonne !)

Transport
-

Installé

Après 1 hiver de service le poêle est démonté pour retourner chez ses propriétaires qui nous l'ont gracieusement emprunté. Dans le cœur il n'y a pas de suint déposé sur les pièces, signe de bonne combustion grâce à une température de feu très élevée. Là où les fumées touchent la paroi extérieure le suint est visible. C'et normal car c'est là où les fumées refroidissent. 1 fois par an il faut nettoyer ces endroits en passant l'aspirateur. Pour cela il suffit de lever le 'couvercle' du poêle.